E-cigarette : comment éviter le Dry-Hit ?

Publié le : 11 octobre 20214 mins de lecture

Si vous commencez à remarquer un goût de brûlure désagréable pendant que vous fumez, c’est un dry hit. Et si vous ressentez une chaleur soudaine et intense à l’arrière de la gorge, c’est un dry hit. Ils sont ennuyeux. C’est désagréable et nuisible. Pour l’instant, la technologie du vapotage n’a pas encore complètement résolu le problème des dry hits, mais il existe des moyens d’éviter le fléau du dry hit.

Comment les coups secs se produisent-ils ?

En général, les dry hits se produisent lorsque votre jus de vape ne mèche pas correctement ou que le serpentin chauffant brûle le jus de vape trop rapidement. Le résultat est que vous finissez par avoir une bouchée d’air chaud très désagréable provenant d’un serpentin en surchauffe ou, pire encore, vous avez une bouchée de fumée causée par les résidus et les saletés sur votre serpentin qui sont grillés.

Comment arrêter les dry hits ?

La solution est de garder le coil humide à tout moment. En faisant cela, vous devriez éviter les dry hits, mais jusqu’à ce qu’il y ait un moyen sûr de les bannir pour toujours, vous devrez plutôt garder un œil sur votre coil, votre jus, vos habitudes de vapotage et votre kit de vapotage.

Gardez aussi votre mèche saturée :

Tout d’abord, le maintien de la bobine saturée devrait réduire à presque zéro la possibilité d’un affreux coup sec. Pour ce faire, vous devrez peut-être jeter un coup d’œil à votre kit et opter pour un réservoir clearomiseur à bobine inférieure. Conçu spécifiquement pour cette raison, le coil est plus ou moins continuellement saturé. Il est donc temps de mettre à jour votre kit, pourquoi ne pas mettre de nouveaux coils en haut de votre liste ?

Changez vos habitudes de vapotage :

Avez-vous tendance à vaper à la chaîne ? Ou peut-être que vous montez en puissance pour obtenir de gros hits de saveur et de gros nuages ? Parfois, la façon dont vous vapotez peut contribuer à la fréquence des dry hits. Le vapotage à la chaîne, le power vaping et le vapotage avec un voltage élevé peuvent conduire à plus de dry hits que vous ne le souhaitez, tout comme le sur-vapotage.

Comment savoir si vous vapotez trop ?

Il est difficile de quantifier le sur-vapotage, mais la plupart des gens s’accordent à dire que c’est lorsque vous commencez à ressentir les effets secondaires désagréables d’un excès de nicotine. Les maux de tête, les nausées et le « trac » sont autant de signes que vous avez trop fumé. Faites en sorte que votre expérience de vapotage reste positive en vous réservant du temps pour profiter d’une séance de vapotage luxueuse et apaisante plutôt que de sucer votre cigarette comme si votre vie en dépendait. De plus, si vous aimez les longues sessions de vapotage langoureuses, pourquoi ne pas profiter d’une teneur en nicotine plus faible dans votre jus de vape ou d’un jus sans nicotine ?

Plan du site